Quelques traditions pour célébrer Pâques dans le monde


Quelques traditions pour célébrer Pâques dans le monde

Selon le pays et l’étendu religieuse de cet événement des fêtes de Pacques, les manifestations et les sens des célébrations diffèrent. Une coutume ralliée à divers traditions pour certains pays, un véritable jour de commémoration religieuse pour certaines religions et accompagné de manifestation symbolique propre à chaque culture et pays. Cet article vous fera faire le tour des différentes manières de célébrer les fêtes pascales dans divers pays du monde. 

Célébration de la semaine sainte

Dans les pays à population majoritairement chrétienne comme l’Espagne, la fête de Pacques (qui est différente de celle de « Pâque » qui est une fête juive et orthodoxe) est une des plus grandes fêtes de l’année. La religion chrétienne célèbre ces fêtes de Pacques en commémoration de la résurrection de Jésus. Dans le calendrier liturgique de cette même religion, les traditions veulent que les fidèles commémorent l’entrée de la semaine sainte le dimanche précédant celui de Pacques. Ils appellent cela le dimanche des rameaux. Cette semaine sainte est donc la dernière étape du Carême qui se clôture par le Triduum pascal de la Passion et de la Résurrection de Jésus. Ce dernier débute le jeudi soir de cette semaine pour se terminer le jour même du dimanche de Pâques. 

Au cours de cette célébration religieuse, la coutume des juifs veut qu’ils sacrifient un agneau. Et les chrétiens quant à eux mangent de l’agneau aux repas de Pacques car cet agneau pascal ou Agneau de Dieu est le symbole de Jésus.

Si pour les chrétiens, Pacques est la commémoration de la résurrection de Jésus, les autres cultures non religieuses les célèbrent avec des activités divertissants. Parmi ceux-là les chasses aux œufs peints ou des réunions autour d’un brunch ou encore des collectes et distribution de chocolats.

Les chasses de Pacques

En France par exemple, la famille s’amuse à décorer des œufs avec des motifs colorés pour ensuite les faire cacher par le lapin de Pacques. Durant la journée pascale, les enfants de la famille partent à la chasse de ces œufs. Une fois retrouvés, chaque œuf pascal se fait roulé dans l’herbe pour s’entrechoquer avec un autre œuf. Ce sera au propriétaire du dernier œuf non cassé que la chance est censée sourire toute l’année. Famille et proches se réunissent le jour de pacques autour d’un bon repas convivial.

Une chasse mais plutôt aux nids de Pacques est de coutume en Allemagne pendant cette journée spéciale. Le nid, objet de la chasse est composé d’un contenant rempli de lapin, d’œuf, de jouet et de cloches en chocolat. Cette chasse fait partie intégrante de la journée de fête et enfants et parents y participent pour le plaisir mais aussi pour faire perdurer la tradition.

La culture du chocolat de Pacques

Chaque année, on voit partout des sujets en chocolat à l’approche de Pacques ou des fêtes de noël d’ailleurs. Apparemment, cette coutume de manger des œufs en chocolat pendant la fête pascale tient son origine de la tradition où il était interdit de manger des œufs entre autres choses pendant la période de jeun. Et ils avaient coutume de s’offrir des œufs à la fin de cette période de privation. Et donc le fait de manger des œufs de Pacques fait donc référence à cette tradition. C’était le dimanche de Pacques qui délimitait la fin du carême à cette époque.

D’ailleurs, les perses et les égyptiens avaient cette coutume de s’offrir des œufs au printemps depuis l’Antiquité. Ces œufs décorés étaient offerts en symbole de renouveau et de porte-bonheur.

L’œuf et le lapin de Pacques ont un sens significatif puisque l’œuf est un symbole fécondité et donc de vie. Et le lapin de par sa nature prolifique. Et vu que les chrétiens commémorent ces fêtes de Pacques pour célébrer Jésus qui a fait face à la mort et qui est resté en vie. Ils sont en chocolat puisque les chocolatiers du milieu du XIXe siècle ont trouvé la bonne idée de créer des sujets en chocolat afin de substituer à ces œufs de Pacques. 

Les festivités de pâques dans divers pays

La bataille d’eau symbolise incomparablement les fêtes de Pâques en Pologne. Le fait de s’asperger d’eau était courant pour les célibataires de la campagne de ce pays. Mais à présent, c’est tout le monde qui s’arrose d’eau avec tout et n’importe quoi (pistolet à eau, seaux, bouteilles, etc.). Un repas riche en viande de toutes sorte s’en suit alors, précédé par le fameux œuf de Pacques et le raifort. 

En Russie, la fête pascale est l’une des plus importantes. Chacun prépare ses œufs décorés et les échange ensuite avec ceux d’autres personnes avec des baisers. Ils vont ensuite rendre visite aux tombes de leurs proches en y mangeant des œufs durs, et n’oublient pas d’y laisser leur part afin de calmer leurs esprits. Le repas de coutume est constitué après de kulebiaka, une spécialité savoureuse du pays. Puis s’en suit la dégustation du pain traditionnel de Pacques qui est composé entre autres d’œufs, symbole inséparable des fêtes de Pâques. 

La Roumanie quant à elle a coutume de célébrer les fêtes de Pâques en famille. Et comme en Grèce,  ils affectionnent la tradition pascale de la bataille d’œuf. Les roumains décorent soigneusement les œufs de Pâques en les traçant avec de la cire d’abeille et en les trempant ensuite dans de la teinture à couleur vive. La tradition soumet ensuite les personnes à se laver le visage avec une eau teintée par le passage d’un œuf et d’une pièce d’argent peints en rouge. Ils mangent ensuite des plats d’agneau et de la soupe au repas.

Le lundi de Pacques est ensuite un jour férié dans le calendrier de bons nombres de pays y compris la France. Et ce n’est dû ni à la fête chrétienne ni aux fêtes d’autres culture ni pour une commémoration nationale. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *